Home » Activités passées

Activités passées

24 juillet 2016 : Guedelon

24 juillet 2016 : Guedelon - FFMC18

Ce sont 13 motos et 2 voitures qui se sont données rendez-vous à la Briocherie du Lac pour une visite de Guédelon, le très connu château fort construit comme à l’ancien temps. Le départ fut légèrement retardé par une motarde en panne d’essence (je tairais le nom mais le prénom est Sylvie).

Les 90 kms furent avalés tranquillement sous un beau soleil. Nous prenons les billets, le rendez-vous avec le guide et nous entamons la visite. Le château est bien avancé et tout autour les différents corps de métier sont à l’ouvrage (tailleur de pierre, potier, cordier, fabriquant de panier ect… et tout ceci à la manière de l’ancien temps). Il est l’heure de manger. Une magnifique aire de pique nique bien ombragée nous tend les bras.

Le guide est prévu à 15H30, alors en attendant certains farnientent à l’ombre, d’autres continuent leur visite et principalement le moulin, reproduction d’un moulin du 13ème siècle et exemplaire unique en Europe et même au monde. Le meunier nous explique le fonctionnement.

Il est l’heure du guide. Yen, je ne sais pas si j’écris correctement son prénom, un guide hollandais, nous fera découvrir pendant 1H30 les techniques de fabrication de ce château et saura par sa sympathie, ses connaissances et son humour nous intéresser. Avec la participation de Myriam il nous fera une démonstration des techniques de mesure avec une simple corde à nœuds.

Il est temps de retourner dans nos foyers. Nous serons légèrement retardés par Fabrice qui a oublié de signer le chèque de nos entrées (c’est un petit clin d’œil Fabrice). Un petit arrêt à St Amand en Puisaye pour que Sylvie fasse le plein (une panne d’essence par jour c’est suffisant) et arrêt à La Charité pour un dernier pot.

Un grand merci à Guillaume et son épouse, Ludovic et sa compagne, Xavier notre nouvel adhérent, Hugues dit Hugo, Jacques et son épouse, Fabrice, Virginie et leur fille, Pascal, Cathy et leurs amis, Pascal et Sylvie, Ange elle et Yves, Patrick, Myriam et leurs amis.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Patrick

2 & 3 juillet 2016 : Tom et La Douce

2 & 3 juillet 2016 : Tom et La Douce - FFMC18

Quel week-end mes enfants mais quel week-end !!!! Départ 13H00 pour le Relais Motard chez « Tom et La Douce » avec un petit arrêt à Aubigny pour récupérer un adhérent. L’aller se déroule tranquillement : il faut dire que la route sans virage est un peu longue. Le retour promet d’être beaucoup plus intéressant. Petit arrêt pour se désaltérer et prendre quelques forces avec des pâtisseries et une autre halte avant d’arriver pour faire le plein de nos montures.

Arrivée au relais, La Douce (Virginie) nous accueille. Nous nous répartissons dans les différents chalets : François se met avec Myriam et Patrick, il comprendra plus tard son erreur, il n’a pas pris ses boules "Quies". Petit verre de bienvenue offert par notre hôte et la soirée démarre. Elle se déroulera avec des larmes de rire, une démonstration par François cravache en main et bombe sur la tête, des chansons puisque la veille c’était la St Thierry (plutôt Thierryxxxx puisqu’il y en avait plusieurs) et un succulent repas préparé par La Douce.

Il est tard ou tôt et le petit déjeuner est vers 9H00, alors au lit. Après une bonne nuit, n’est ce pas François, comment ça tu n’as pas dormi, les ronflements de Myriam ?, tu les as enregistrés, ah oui en effet impressionnant. Moi, je n’ai rien entendu j’ai l’habitude et c’est utile d’être un peu dur de la feuille. Un super petit déjeuner et c’est le départ : direction Troyes pour une petite visite.

C’est une ville magnifique que nous avions en partie visité l’année dernière. Mais cette fois le soleil nous accompagne. Cédric (le fils de Faby et Laurent) nous a rejoint au moment du déjeuner en terrasse. Nous nous approchons du Morvan et les routes deviennent beaucoup plus intéressantes : quel pied !!! Ralentissement du groupe, on a perdu Céline et Stéphane. Il fallait tourner, pas aller tout droit Steph. Un arrêt à Vézelay pour boire un pot et visiter ce beau petit village : de nombreux motards y font une halte après s’être éclatés dans les virages.

Il faut penser à rentrer. Arrêt essence puis à Sancergues pour se dire au revoir. Un grand merci à Freddie et Peupeu, Céline et Stéphane, François, Thierry B., Faby et Laurent, Cédric, Kat et Thierry, Nana et Franck, Myriam et Patrick pour ce merveilleux weekend.

                                                       Patrick

18 & 19 juin 2016 : Plateaux du Césalier (63)

18 & 19 juin 2016 : Plateaux du Césalier (63) - FFMC18

Encore un week-end excellent. Commençons par faire la revue des effectifs : 8 motos au départ de Bourges (Kat et Thierry, Céline et Stéphane, Marmotte et Franck, Faby et Laurent, François, Jean Michel, Papy Hub, Myriam et Patrick) et 2 motos (Kathy et Pascal) récupérées à Ainay le Château. Le temps nous a laissé tranquille jusqu’à 20kms de l’arrivée prévue à Sauxillanges : obligation de s’arrêter pour bâcher.

Nous arrivons de bonne heure à l’hôtel. Alors après une bonne douche nous décidons de visiter le village : pas moins de 3 personnes nous servent de guide, plan en main, mais il semblerait qu’ils ne lisent pas la même chose. Après des tours et détours nous longeons une belle petite rivière portant le doux nom de « l’Eau Mère » jusqu’à une petite cascade : photos monsieur le reporter. C’est bien beau la marche mais ça donne soif : tant mieux il est apéro moins le quart.

Un bon petit repas nous attend, servi par une charmante et jeune serveuse prénommée Laure. En lisant les noms des participants vous devez bien vous doutez que le repas ne fut pas triste. L’après repas non plus d’ailleurs qui dura jusque tard dans la nuit avec force chansons, gags, boutades etc.…

Le réveil fut un peu difficile mais un bon petit déjeuner nous attend. Il est temps de partir parcourir le plateau du Cézallier ; un grand merci au personnel de l’hôtel. Les visites commencent par Usson classé plus beau village de France. Beau mais raide car à flanc de colline. Les plus courageux iront jusqu’en haut admirer les chaines des volcans, les autres s’arrêteront à mi-chemin. En redescendant nous rencontrons Gaby habitant le village et François entame la conversation. Il nous invite à visiter sa cave. Elle date du 15ème siècle et est restée en l’état. Il nous invite à déguster un vin de pays : un rosé de Montpeyroux. Bougre : soit le vin est aussi vieux que la cave et il ne s’est pas du tout bonifié ou alors il a été mélangé avec du vinaigre. Nous remercions Gaby (on est bien élevé) et repartons vers Boudes pour visiter la Vallée des Saints, le Colorado auvergnat. Après une nouvelle petite marche, ce n’est pas vrai rien n’est plat par ici, nous arrivons à la source du Chaudron, une source romaine chargée en chlorure de sodium, fer et gaz carbonique. Les cheminées de fée seront pour une autre sortie.

L’heure du repas approche. Et le hasard faisant bien les choses c’est à Ardes sur Couze que nous allons trouver notre bonheur. Je vous conseille le restaurant « Le bon Accueil », sa patronne Chantal et sa fille qui sert. Elle nous a concocté un repas succulent et copieux. Plus on mangeait, plus elle en apportait. Un repas comme ça vous remet le « facteur sur le vélo ». On en voyait pas la fin et tout ceci pour un prix tout à fait correct. Et souvent dans ces cas là nous sommes en retard. D’autres visites étaient programmées mais plus le temps. Tant pis ce sera pour l’année prochaine. Un petit détour à « La Cabane » pour acheter du fromage et c’est le retour avec le plein habituel des motos, le pot en cours de route. Marmotte, Franck et Jean Michel nous quittent à Clermont Ferrand pour se diriger vers Moulins. Nous rentrons par Montluçon. Papy Hub nous quittera à Bruère Allichamps et le reste des participants finiront chez Kathy et Pascal pour un dernier verre.

Des paysages magnifiques, des séances de fous rires, des repas délicieux, des virages sympas résument ce beau week-end de 525KMS avec seulement 20KMS de pluie. A bientôt pour de nouvelles aventures.

                                                                                    Patrick

5 juin 2016 : Parc de la Haute Touche (36)

5 juin 2016 : Parc de la Haute Touche (36) - FFMC18

En ce dimanche 5 juin 26 personnes et 17 motos se sont données rendez-vous à la Briocherie du Lac pour une petite balade à la réserve animalière de Haute Touche. Ah non 24 personnes : un couple s’est désisté au dernier moment prétextant le mauvais temps. Je peux leur dire que nous n’avons pas eu de pluie. Ah non 22 personnes : Laurent en voulant bricoler sur sa machine a flingué sa batterie d’où le nouveau surnom de notre reporter adoré « Mr Bricolage ». On a bien failli n’être que 21, Pierrette prenant au mot le fameux ¼ d’heure berrichon. Tant bien que mal c’est bien 22 motardes et motards et 15 motos qui prennent la route avec un peu de retard.

Petit arrêt à Levroux pour la traditionnelle pause café, cigarette et toilettes. Et un petit miracle se produit : un FJR gris apparait avec à son guidon notre bricoleur et son épouse. Il est temps de reprendre la route.

Arrivée à la réserve nous commençons par le « safari ». Nous traversons le parc à vitesse réduite au milieu des mouflons, des cerfs, des chevreuils et autres cervidés en liberté : grandiose. Et au bout le parking avec les tables pour pique-niquer.

Après un repas joyeux et un petit café au restaurant du parc nous nous engouffrons dans les allées de la réserve (4,5 kms tout de même). Premier arrêt devant les lémuriens où nous assistons au repas sous les explications d’un éthnologue animalier très sympathique et sachant intéresser son auditoire. Nous le retrouvons plus tard pour le nourrissage des dhôles (un chien sauvage d’Asie) et ensuite pour le repas des pélicans. Quel ne fut pas notre surprise en voyant émerger de l’étang des dizaines de poissons énormes. On apprend que ce sont des silures dont certains approchent les 2 mètres. Il faut dire qu’ils sont bien nourris puisqu’ils avalent tous les poissons que les pélicans échappent.

C’est l’heure du retour. Un petit arrêt au restaurant pour se désaltérer et manger une glace et nous reprenons la route. A Buzançais nos montures vont s’abreuver et à Issoudun ce sera le tour de leurs propriétaires avec le soleil qui vient nous faire un petit coucou (dommage pour notre couple absent).

Comme à l’habitude le retour sur Bourges verra le groupe s’amenuiser au fil des kilomètres. Une nouvelle sortie de faite dans une ambiance toujours pleine de rires. A bientôt et vivement la prochaine.

 

Patrick

23 & 24 mai 2016 : Coupe Moto Légende Dijon

23 & 24 mai 2016 : Coupe Moto Légende Dijon - FFMC18

Samedi : Le rendez-vous était donné à Céline, Stéphane, Isabelle, Daniel, Thierry B et Laurent pour un départ de la place de l’église d’Avord. Puis première petite halte à Nérondes où nous avaient rejoint Cathy et Pascal. Tout le groupe a pris la direction du circuit automobile au Prenois (21) pour le « Moto Légende » 2016. Un petit tour de rond-point gratuit à Nevers, car soit disant, les panneaux sont dans le mauvais sens… mais bien sûr !! (merci au GPS de notre guide).

Tous les paramètres étaient réunis pour rouler, le soleil, une température idéale ainsi que de beaux enchainements de virages, nous ont fait apprécier la pause-café en terrasse à Château-Chinon, comme l’an dernier.

Nos sept machines se sont retrouvées à l’étroit sur le parking du circuit, tant le nombre de motos était considérable. Il en va de même pour les tentes et autres camping-car venus en grand nombre également pour l’évènement. Après la dépose de nos affaires encombrantes à la consigne tenue par la FFMC et la distribution des bracelets d’entrée, un petit coin à l’ombre nous a accueilli pour notre casse-croute, mais sans Thierry B !! (Cela nous a rappelé son aventure parisienne…). La foule compacte nous l’avait englouti !! Entre temps, Myriam et Patrick, Corinne et François (*) partis plus tôt le matin de Bourges, nous avaient rejoints. C’est dans un vacarme de vielles machines que nous avons visité les stands d’où elles se sont élancées pour quelques tours de circuit. Visite ensuite de la zone des accessoires et pièces détachées en tout genre, avant de découvrir les bolides en action sur le circuit bien à l’ombre. Notre reporter en a profité pour faire quelques clichés de ces motos d’un autre âge. C’est là que Thierry B nous a enfin retrouvés… !!

Nos quatre « compères » (*) ont repris la direction de Bourges en fin d’après-midi. De notre côté, nous avons rejoint notre hôtel, et apprécié une bonne douche mais avec un petit détour, par la pizzéria, peut être un problème de programmation Gps ?? La soirée s’est poursuivie en terrasse par un bon diner place de la République à Dijon.

Dimanche : Nous avons rejoint le circuit en milieu de matinée, non sans avoir émis auprès de l’hôtel notre déception par les prestations prévues. Chacun a apporté ses arguments de mécontentement, mais de notre négociatrice, Isabelle a su obtenir une ristourne de la part de l’hôtesse.

La menace de pénurie de carburant nous a incité à compléter nos réservoirs à plusieurs reprises, puis le ronronnement des machines sur la piste s’est fait entendre à l’approche du circuit, malgré une météo menaçante. Petit passage au stand de la FFMC21, quelques achats et la pluie a finalement fait son apparition. Nous avons revêtu nos vêtements de pluie et repris la route du retour en fin de matinée. La faim se faisant sentir, c’est « L’ENDROIT » bar brasserie à Vitteaux que nos motos se sont reposées le temps pour nous de déguster un bon repas. Merci pour leur accueil. La fin du retour c’est fait sous une petite pluie fine qui s’est transformée en pluie battante à l’approche de la Charité-sur-Loire. Les chaussures, les cuirs bien trempés ont fait renoncer à la pause-café et tarte aux framboises prévue chez Laurent, notre moto pilote de la sortie. Pleins des réservoirs faits à nouveau, chacun a donc retrouvé son petit chez soi bien au chaud et au sec.       

Cette sortie s’est encore une fois déroulée dans la bonne humeur, avec la découverte de belles petites routes sinueuses à l’approche du circuit. Les machines anciennes étaient bien au rendez-vous démontrant encore une fois leur possibilité mécanique.

Vivement l’année prochaine !! Merci à tous 

 

Laurent